09 mai 2010

Ma nouvelle maison dans la prairie ou Dangereusement Vôtre

Déménagement rondement mené. Rendu des clés après suée de ménage -approximatif selon les enc** malotrus professionnels des états des lieux. Cartons principaux déballés, les autres patientent gentillement à la cave, pièce délicieusement cachée dans laquelle on ne va que quand on en a sérieusement besoin.

Je pourrais continuer en m'extasiant sur le développement des biceps de Chéri coupant du bois (inutilement puisque la cheminée est factice) dans son éternelle salopette en denim, sur les genoux de Blanche bleuis par ses innombrables chutes dans l'herbe -aussi, quelle idée de dévaler dans les herbes hautes- pendant que je mitonne des ragoûts dans mes casseroles en aluminium avec mon chapeau de débarquée du Mayflower...

Sauf que chaque matin, Chéri endosse sa panoplie d'Exterminator à fort répandage phéromonal pour la sécurité de sa famille adorée. Il ne quitte pas le domicile conjugal -sinon c'est moi qui m'en vais- sans une dangereuse descente au rez-de-chaussée où des hôtes non invités festoient chaque nuit et traînent encore aux petites heures matinales. De bons gros et gras cafards noirs.

Siroter un petit noir serré en compagnie d'un gros gras noir , ça pourrait être so hype?

Nonobstant ma force à affronter 3 pré-pré (pré) ados quotidiennement en supportant leurs dépréciations catégoriques sur mes (in)capacités éducatives, culinaires, existentielles... ma férocité cojugale à contrer un mari bourré de qualités, soit, mais aux conseils ménagers exaspérantissimes dédicace au célèbre néologiste en herbe bourguignon, je me liquéfie paralysée devant toute bestiole à papattes poilues, fût-elle infime. Et, dans l'arrière-pays niçois, les bêbêtes nuisibles déclenchant chez moi une terreur domestique allant du mutisme paniqué aux vomissements incontrôlés, et bien -ach- il y en a MOULT.

Je suis preneuse de tout moyen rapide et indolore de recouvrer rapidement ma dignité face à une araignée au regard sournois ou à une mouche à la taille génétiquement modifiée -quitte à rémunérer un coach qualifié, de préférence brun, au regard magnétique, à très groooosse... personnalité.

Posté par reverval à 15:31 - Commentaires [14] - Permalien [#]


Commentaires sur Ma nouvelle maison dans la prairie ou Dangereusement Vôtre

    lol !!!

    surtout, n'écrase pas les cafards,ça dissémine les oeufs, et ça devient vite exponentiel. oups, trop tard ?

    Posté par Nat-Mimosa, 09 mai 2010 à 15:47 | | Répondre
  • un nouvel épisode de Koh lantah couplé à un casting de l'ile de la tentation chez toi et tu gardes celui qui est capable d'avaler les bestioles sans recracher tout en restant sexy !!!!!

    en tout cas je ne regrette absolument pas ma nuit à Nice ...

    Posté par ysatis34, 09 mai 2010 à 16:27 | | Répondre
  • Et bien je vois que je ne suis pas la seule a DETESTER quelque bestiole !! Donc pour les rats je préconise les CHATS ! il n'y a rien de mieux !!!

    Pour les cafards (j'en ai eu en Ardèche grâce à la délicatesse de nos prédécesseurs..) les pièges et la bombe catchtrucmuch avaient bien marché.

    Quand aux araignées .. je sais pas parce que même pas peur moi !!

    De plus il parait qu'une maison pleine d'araignées est une maison saine .. .... ça console hein ?!

    Enfin .. pour la cheminée .. j'espère que tu le savais avant que c'était qu'une déco !!

    Courage tout va rentrer dans l'ordre ! Vive la campagne !!

    Posté par MIMOU NET, 09 mai 2010 à 17:01 | | Répondre
  • Je conanis pas de trucs..mais bon courage!!!

    Posté par Béatrice7, 09 mai 2010 à 17:42 | | Répondre
  • arghhhhhhhhhhhhh!
    pauvre châtelaine!
    en effet dans les châteaux de mon souvenir, il y a des chats!
    pour les mouches il existe la parade fleurie de compositions de géranium, et basilic, menthe et verveine citronnée rendront ta terrasse agréable... nos aînés faisaient cela pas sans raison!
    pour les cafards, et autres rampants il faut malheureusement en passer par des professionnels chimiques ou humains et chimiques...
    pour les araignées, elles sont tes meilleures amies car elles dévoreront les futurs arrivants dont les moustiques, à force de ménage tu les cloisonneras vers la maison de ton choix mais ne les isoles pas trop long de ta terrasse!
    et les enfants comment se sont ils intégrés?
    et toi ta vie de comtesse? tes nouveaux commerçants de proximité?

    Posté par LM, 09 mai 2010 à 17:43 | | Répondre
  • il parait que frit c'est vachement bon !

    Posté par triton, 10 mai 2010 à 10:52 | | Répondre
  • je suis sure que tu racontes tout ça juste pour pas avoir de débarquement ch'tis !!!!!

    t'as pensé à devenir écrivaine ???

    Posté par chtricote, 11 mai 2010 à 16:55 | | Répondre
  • retourne vivre en ville ! lol ! quoi y'en a aussi en ville ? ben prend un chat ... certains chassent aussi l'insecte !

    Posté par karinef, 11 mai 2010 à 17:43 | | Répondre
  • il parait que grillé ça remplace les cacahuètes à l'apéro -lol-

    Posté par virago, 15 mai 2010 à 19:32 | | Répondre
  • étrange..je vis non loin de ton château..et point des bestioles non autorisées vivants sous mon toit...
    3 chats ont eu raison...très rapidement..des rats...qui se cantonnaient à la cave!
    point d'araignées ni moustiques grâce aux chauves-souris qui nichent derrière les volets...
    pas vu un seul cafard depuis mon aménagement...il semble que cependant seule la solution chimique soit efficace contre ces rampants velus...
    allez courage..et je ne suis pas loin si tu veux un asile ...sain!

    Posté par co de contes, 17 mai 2010 à 13:18 | | Répondre
  • haaaaa, les cafards ..........

    que de souvenirs (mauvais)
    et moult désinfections chimiques ...

    Posté par Marylou, 17 mai 2010 à 19:13 | | Répondre
  • il parait qu'ils ne se plaisent que dans les endroits chauds et secs

    Posté par Marylou, 17 mai 2010 à 19:14 | | Répondre
  • Coucou !

    Pour les cafards, achète en pharmacie de l'acide borique (en sachet dans les 2 euros) que tu mélanges à du lait concentré sucré nestlé pour Obtenir une pate assez ferme pour en faire de petites boulettes. En fait le lait nestlé étant très sucré les attire. En le mangeant, l'acide fait le reste. Mets les boulettes sur leur passage, dans les endroits humides ...mais fait attention de ne pas les mettre à porter des enfants. Si ça t'arrange, tu peux faire une pate plus collante et moins ferme, ensuite tu colles des morceaux de pate sur les murs (au fond d'un placard par exemple ou sous l'évier hors de portée des enfants).

    BIZZ

    Posté par Gin, 18 juin 2010 à 22:47 | | Répondre
  • Pas d'aide à t'apporter, juste un sourire.

    Posté par Livvy, 25 juin 2010 à 09:50 | | Répondre
Nouveau commentaire